Critik TV - Le blog critique sur la télé

Critik TV - Le blog critique sur la télé

Menu
Retour en demi-teinte pour Nouvelle Star sur M6

Retour en demi-teinte pour Nouvelle Star sur M6

Un an et demi après son arrêt sur D8 et sept ans après avoir fait les belles heures de M6, « Nouvelle Star » fait son grand retour ce mois-ci. Télé-crochet de référence dans les années 2000, la Six a remodelé l’émission pour la remettre au goût du jour. Une nouvelle animatrice, un nouveau jury et de nouvelles règles du jeu pour dénicher le nouveau talent de demain.

Retour en demi-teinte pour Nouvelle Star sur M6

Un jury tout neuf qui fonctionne bien

 

Dans cette première émission diffusée mercredi dernier, il s’agit du premier épisode des castings. Durant cette phase ce sont principalement les jurés et les candidats qui sont mis à l’honneur. Pour cette 13ème saison, M6 et Fremantle (la société de production) ont décidé de recomposer entièrement le jury, y compris en écartant le taulier André Manoukian. Deux chanteurs et deux professionnels le composent désormais : Benjamin Biolay, Coeur de Pirate, Dany Synthé et Nathalie Noennec. Si les deux premiers sont connus du grand public, les deux autres sont inconnus et devront donc faire leurs preuves.

 

D’entrée de jeu, les membres semblent bien s’entendre et se révèlent surtout complémentaires. Coeur de Pirate était dans l’émotion (avec beaucoup de larmes) ; Benjamin Biolay et Dany Synthé sur la technique tandis que Nathalie Noennec faisait plus attention au style. Bonne surprise que les quatre membres se prêtent souvent au jeu du « show » télé en n’hésitant pas à lancer des punchlines ou à plaisanter avec les candidats.

 

Dans leurs choix, on note qu’il y a eu peu de refus et souvent de l’unanimité dans leurs jugements. Le pré-casting a du donc être important pour éliminer au maximum les « casseroles » et élever le niveau des participants. Globalement, les remarques adressées sont plaisantes à entendre, une vraie bonne humeur se dégage du plateau. Résultat, on passe un vrai bon moment à regarder ces castings et on s’attache déjà à ce jury. De ce point vue-là, M6 semble avoir réussi son pari.

Le jury de "Nouvelle Star" 2017 lors des castings

Le jury de "Nouvelle Star" 2017 lors des castings

Une mécanique lisse et un peu datée

 

En dehors du jury, la production a ajusté les règles de l’émission. Lors des castings, les jurés disposent du « Star Pass » qui propulse un candidat directement parmi les finalistes. Il faut pour cela que les quatre membres actionnent un bouton situé sous leur table. Quant aux primes des finalistes ils seront enregistrés (à l’exception de la finale), dommage car c’est ce qui donnait de l’aspérité à un divertissement comme « Nouvelle Star ». Enfin, ils ne seront plus jugés avec des bleus et des rouges mais avec des notes.

 

Ces modifications sont essentiellement cosmétiques et tentent de répondre à une question, comment rajeunir un programme lancé en France en 2003 pour le remettre dans le coup en 2017 ? Les changements apportés à cette saison de « Nouvelle Star » paraissent un peu faiblards surtout quand on les compare avec « The Voice ». Cette dernière diffusée sur TF1, a placé la barre très haut en termes d’intensité avec notamment les fauteuils des coachs qui se retournent et la scène qui parait très impressionnante.

 

Rien de tout cela dans « Nouvelle Star », où on a simplement une succession de candidats devant des jurés. Cette mécanique dégage peu de suspense, peu d’émotion. Elle est surtout très répétitive. De plus, il n’y a plus la traditionnelle séquence avec des « inoubliables » avec les candidats qui chantent faux. Ils ont été relégués dans l’after. Résultat, l’émission paraît bien lisse malgré le jury qui tente de jouer le jeu. Pourquoi ne pas avoir utilisé le « Star Pass » comme unique élément de qualification des candidats au fil de leur prestation ? Quant à l’animatrice, Shy’m, le ton de ses commentaires est calqué sur celui de Karine Lemarchand dans « L’amour est dans le pré » ; lisse et monotone. A voir donc, comment elle se comporte lors des phases finales.

 

 

Un retour sans doute prématuré

 

Mais au fond, le problème de ce retour de « Nouvelle Star » est sans doute qu’il intervienne dès cette année. Du point de vue du téléspectateur lambda, il n’y avait aucune impatience particulière à la faire revenir si vite. M6 aurait dû la laisser au frais encore quelques années pour mieux la réinventer et la diffuser comme un grand événement. Ce retour traduit surtout le cruel manque de nouveautés dans le PAF en matière d’émissions de flux contrairement à la fiction. Craintive sur la prise de risque après l’échec de « Rising Star » en 2014, la chaîne comme ses consœurs a préféré faire revenir une marque déjà connue des téléspectateurs.

 

En attendant, si ce premier épisode de « Nouvelle Star » était sympathique, il n’était pas indispensable. Les fans du programme apprécieront sans doute ce jury renouvelé comme la qualité des candidats. Cependant, l’absence des casseroles et des directs qui faisaient autrefois le sel de l’émission risque de les décevoir. Les audiences ne s’y trompent pas, avec seulement 2,5 millions de téléspectateurs mercredi dernier, c’est une déception pour un tel programme. L’effet de curiosité passé, ce score risque de faiblir. A surveiller.

 

 

Note Critik TV : 6,5/10

Une jeune candidate tente sa chance devant le jury

« Nouvelle Star » est diffusée tous les mercredis soir à 21h00 sur M6.

 

Crédits images et vidéo : M6 / Fremantle Media