Critik TV - Le blog critique sur la télé

Critik TV - Le blog critique sur la télé

Menu
American Dad sur NRJ 12, quand l’absurde se moque de l’Amérique actuelle

American Dad sur NRJ 12, quand l’absurde se moque de l’Amérique actuelle

American Dad sur NRJ 12, quand l’absurde se moque de l’Amérique actuelle

Les Etats Unis sont les meilleurs pour se moquer d’eux-mêmes à travers la fiction télé. Depuis l’avènement des Simpsons en 1989, on ne compte plus les séries qui se moquent de l’Amérique. Depuis 2005, American Dad les a rejoints. Brossant le portrait d’une famille réactionnaire, paranoïaque et déjantée, cette fiction est l’une des plus drôles de sa génération. Plongée dans l’une des familles américaines les plus délirantes.

 

Une famille aux multiples profils et intrigues absurdes

American Dad raconte les aventures de la famille Smith vivant dans la ville fictive de Langley Falls. Le père, Stan est agent à la C.I.A., républicain jusqu’au bout des ongles et complètement parano envers les minorités. Il est marié à Francine, une femme au foyer qui se veut être l’épouse modèle et qui tente de raisonner la famille lorsqu’elle déraille. Le couple a deux enfants adolescents. L’aînée, Hailey est une écolo-hippie en opposition constante avec son père. Le cadet, Steve est un geek impopulaire au lycée qui tente sans cesse d’améliorer sa situation. Le créateur Seth MacFarlane a qui l’on doit Family Guy (Les Griffin) a ajouté des personnages atypiques qui vivent chez les Smith. Le premier est Roger, un alien toxicomane adorant se déguiser et réaliser des expériences loufoques. Le second est Klaus, un poisson rouge à qui l’on a greffé le cerveau d’un skieur allemand.

La plupart des épisodes ont une structure commune que l’on retrouve dans les autres sitcoms animées. Une première scène introduit l’intrigue principale focalisée sur une partie des personnages. Puis différentes scènes s’alternent pour laisser place aux intrigues secondaires qui concernent les autres. Exemple récent : Stan apprend qu’il est chargé de réaliser le nouveau calendrier de la C.I.A. qui sert au financement de l’agence. Hailey va lui proposer son aide pour lui nuire et se venger d’un mauvais souvenir d’enfance. En parallèle, Steve et Roger (déguisé en faux étudiant), utilisent à tort une carte de crédit étudiante spéciale pour faire des achats de plusieurs milliers de dollars.

On note déjà l’absurdité des situations avec un calendrier qui servirait massivement au financement d’une agence gouvernementale ou deux étudiants qui s’endettent sans limites pour du shopping. C’est par l’absurde qu’American Dad parvient à nous faire rire depuis 2005. Les déguisements de Roger, les missions étranges de Stan, les états d’âme de Francine ou les soucis lycéens de Steve plongent le téléspectateur dans un foyer où les gens ne se posent pas de questions sur leurs actions. Ils sont dans une naïveté permanente. En vingt minutes, les gags s’enchainent très rapidement et la multiplicité des intrigues permet au téléspectateur de toujours trouver de quoi rire.

Une critique de la société américaine contemporaine

La composition de cette famille est pleine de paradoxes et créé d’elle-même des situations comiques. Les profils variés des personnages permettent aux scénaristes de dépeindre les travers des Etats Unis et à en faire une satire acide de la société. La série critique ouvertement les dérives idéologiques notamment des politiciens conservateurs comme l’usage massif des armes à feu, le soupçon permanent sur les immigrés ou la société ultralibérale de consommation à crédit. Toute cette moquerie se fait sans abus au sein d’une famille américaine (presque) moyenne, dans la droite lignée des Simpsons ou de Family Guy. Fait amusant toutes ces séries sont diffusées aux Etats Unis sur la FOX (et aujourd'hui sur TBS), chaine connue pour ses positions très conservatrices.

La série possède un ton moins familial que ses prédécesseurs et n’hésite pas à franchir des lignes rouges sans être aussi vulgaire que South Park. On trouve des thématiques telles que la minceur à tout prix, un parc d’attraction servant à apprendre aux enfants à manier des armes ou le tabou de l’homosexualité au sein du Parti Républicain. Roger, l’alien, pourtant étranger à la planète représente tous les excès de l’être humain avec beaucoup d’humour. Il triche, manipule tout le monde, boit, se drogue et fume comme un pompier ; mais surtout il ne recule devant rien pour obtenir ce qu’il désire sans se soucier des conséquences.

Derrière toutes les situations absurdes et les critiques qu’il développe, American Dad montre aussi que le pivot central d’un monde heureux reste la famille. A chaque fois qu’une situation tourne mal, Stan, le père même de façon stupide tente de protéger son foyer. Quant à Francine qui vit souvent dans l’ombre de son mari, elle tente sans cesse de rassembler tout le monde. En filigrane, on peut sans doute y lire une critique de la société individualiste. Une famille très diverse en son sein peut finalement s’entendre et être unie quoi qu’il arrive.

 

Poil à gratter à consommer sans modération

American Dad est à l’image de ses séries cousines, une fiction familiale qui se moque avec beaucoup d’esprit du monde actuel. Même si les gags et intrigues ont tendances ses dernières années à être d’une qualité irrégulière ; elle reste très drôle et plaisante à regarder. En outre on trouve peu de séries animées pour les jeunes adultes, c’est donc quelque part une perle rare.

Si vous aimez l’humour acide qui plonge dans des situations complètement folles, American Dad est fait pour vous. Avec plus de 200 épisodes au compteur sur 12 saisons, il y a de quoi tenir. Si son succès a diminué et que les histoires tournent parfois en rond avec les années, la série continue d’obtenir de nouvelles saisons en attendant son grand successeur.

 

Note Critik TV : 8/10

American Dad est une série diffusée chaque dimanche sur NRJ 12 et aux Etats Unis sur la chaine TBS.

Crédits images et vidéos : FOX et TBS