Critik TV - Le blog critique sur la télé

Critik TV - Le blog critique sur la télé

Menu
C dans l’air sur France 5, inamovible rendez-vous d’experts sur l’actualité

C dans l’air sur France 5, inamovible rendez-vous d’experts sur l’actualité

C dans l’air sur France 5, inamovible rendez-vous d’experts sur l’actualité

Depuis 2001, les fins d’après midi sur France 5 sont dédiées au décryptage de l’information. La chaine de la connaissance diffuse dans cette optique C dans l’air animé par Yves Calvi. Avec un concept où quatre experts qui discutent autour d’une table, le programme est devenu le plus regardé de la chaine. Le succès est tel que TF1 vient de débaucher son présentateur. A l’heure où le téléspectateur a accès à un flux continu d’informations, l’émission prend le temps d’expliquer l’actualité.

 

Sujet unique aux multiples « experts »

C dans l’air démarre chaque jour à 17h45 avec une mosaïque d’images en rapport avec le sujet traité puis son titre. Un bandeau noir placé ensuite en bas de l’écran le rappelle en permanence. Yves Calvi introduit le sujet puis présente les invités, les fameux « experts ». La plupart du temps il s’agit d’éditorialistes de la presse écrite comme Yves Thréard (Le Figaro), Christophe Barbier (L’Express) ou Françoise Fressoz (Le Monde). A ce panel s’ajoutent des directeurs d’instituts de sondages, des sociologues, des économistes, des chercheurs et parfois des responsables syndicaux. Ces invités sont soigneusement choisis, ils ont souvent beaucoup d’informations et d’indiscrétions à donner. Une plus-value forte et intéressante pour le téléspectateur. Ce dernier est aussi acteur de l’émission à travers ses questions par SMS et réseaux sociaux auxquelles les experts répondent en fin d’émission.

Contrairement à de nombreuses émissions de débats ou magazines que l’on peut trouver sur les chaines d’info, C dans l’air se focalise sur un seul thème. Cependant en y consacrant plus d’une heure, l’émission prend le temps de décortiquer, d’analyser chaque aspect, chaque détail. En outre le fait d’avoir non pas un, ni deux mais quatre débateurs, permet d’avoir des points de vue mais surtout des explications variées et complémentaires. Le rôle d’Yves Calvi est central, il doit poser des questions à chaque intervenant, ajouter des informations à leurs réponses et doser le temps de parole de chacun.

D’ailleurs la mécanique du programme donne quelque chose de très agréable à regarder pour une émission de débat. En effet, malgré des points de vue divergents entre les invités, ce n’est jamais la foire d’empoigne entre eux. Pourtant C dans l’air aborde des thèmes très sérieux pouvant attiser les polémiques. On y parle aussi bien de politique française que du terrorisme, des problématiques religieuses ou encore d’économie. Le fil conducteur reste d’être au plus près de l’actualité chaude pour que le téléspectateur comprenne mieux les informations du jour ou de la veille.

 

Les différents experts débattent autour d'Yves Calvi

Les différents experts débattent autour d'Yves Calvi

Beaucoup de pédagogie mais peu de diversité de points de vue

Les émissions de débats peuvent s’avérer très ennuyeuses. C dans l’air évite au moins partiellement cet écueil en diffusant trois reportages tout au long de l’émission. Chacun d’entre eux a un angle différent et ouvre une séquence du programme. Ces reportages sont par ailleurs semblables à ce que l’on trouve dans les JT. Ils donnent aussi du sel à l’émission en mettant de l’image au service de la pédagogie. C’est d’ailleurs la force de l’émission : expliquer tout en étant compréhensible, intelligible. L’animateur y met également du sien en récapitulant régulièrement les explications des experts avec sa fameuse phrase « Si j’ai bien compris… ».

Pour autant si C dans l’air est exhaustif et excellente dans les explications, l’émission n’est pas exempte de défauts. L’un d’entre eux est la représentativité des points de vue notamment lorsque le thème porte sur la politique française. On remarque que les débatteurs sont souvent d’accord entre eux avec finalement peu de divergences. Leurs différences se font souvent dans la nuance car la plupart sont de droite libérale avec une touche de centre. Cela s’explique sans doute par le profil des téléspectateurs de l’émission : des CSP+ (individus aisés) plutôt âgés, un public qui vote généralement pour ce camp politique. En revanche lorsque C dans l’air aborde un sujet purement économique, la production parvient à avoir des experts aux opinions plus tranchées comme sur la loi travail.

Autre souci qui rejoint le premier défaut et qui est souvent pointé du doigt par les observateurs des médias, l’absence régulière de femmes en plateau. Certes ce problème est très présent sur l’ensemble des chaines TV et radios françaises mais même C dans l’air qui a 15 ans d’existence n’a pas réussi à corriger le tir. Si l’animation le vendredi a été confiée à la journaliste Caroline Roux, il n’est pas rare de ne voir que des hommes en plateau. A l’heure où la parité fait débat dans le milieu politique comme dans celui des affaires cela fait tâche. Là encore ce problème nuit à la diversité des points de vue alors que d’après l’INSEE la France compte plus de femmes que d’hommes.

Enfin un dernier problème touche l’émission, celui de parfois tourner en rond. Certaines semaines il n’est pas rares que des thèmes abordés soient presque identiques plusieurs jours d’affilée ou que certains experts reviennent encore et encore. Il est cependant vrai qu’il n’est pas évident de trouver et d’inviter des personnes différentes tous les jours. Pour rappel, l’émission est en direct.

 

Une institution quotidienne qui doit évoluer

C dans l’air est incontestablement une émission réussie malgré ses défauts que la production tente de corriger par petites touches. C’est l’un des rares programmes télévisés à expliquer l’actualité avec autant de pédagogie. Des sujets aussi complexes comme la loi travail, les problèmes climatiques ou les enjeux des partis politiques deviennent compréhensibles pour n’importe qui. France 5 réalise là une vraie émission de service public qui aide le téléspectateur à comprendre le monde qui l’entoure. À l’avenir, la production devrait essayer d’inviter des experts plus jeunes et plus féminins dans l’optique d’élargir les points de vue et son public. Le départ d’Yves Calvi la saison prochaine est peut-être l’occasion de le faire.

 

Note Critik TV : 7/10

 

Replay de C dans l'air du 11/05/2016 sur Donald Trump

C dans l’air est une émission diffusée du lundi au vendredi à 17h45 sur France 5 avec une rediffusion aux alentours de 22h30. La chaine YouTube du programme regroupe toutes les émissions diffusées.

Crédits images et vidéo : France 5